La laïcité selon... Hakima Djermoune



Hakima Djermoune, inspectrice au contrôle de la qualité pharmaceutique, explique les raisons de son appui au projet de loi 21 sur la laïcité de l’État : « Les Québécois aussi ont souffert des diktats de la religion chrétienne. Mais grâce à la Révolution tranquille, menée par des militants québécois et tous ceux qui se sont sacrifiés, ils sont parvenus à séparer complètement la religion de l’État, l’Église de l’école et de sortir de l’obscurantisme religieux. Cependant, les acquis de cette révolution ne sont pas protégés. On peut les perdre facilement et revenir en arrière comme nous sommes déjà en train de le faire. »